BrowseBiography
 Biography by letter : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9
Search in :
Yannick Agnel picture, image, poster
Yannick Agnel

Date of birth : 1992-06-09
Date of death : -
Birthplace : Nîmes, France
Nationality : Française
Category : Sports
Last modified : 2010-08-17

Yannick Agnel (né le 9 juin 1992 à Nîmes) est un nageur français spécialiste des épreuves de sprint et de demi-fond en nage libre (du 100 m au 400 m).

Fils d'un infirmier libéral et d'une directrice des relations humaines1, Yannick Agnel naît le 9 juin 1992 à Nîmes. C'est dans cette ville qu'il débute la natation au sein du Nautic Club Nîmois à l'âge de huit ans. En 2006, le nageur rejoint Nice et son club de l'Olympic Nice Natation .

Il se distingue durant l'année 2009 en choisissant de nager avec un simple maillot de bain alors que pour sa grande efficacité dans les bassins, la combinaison est préférée par tous les autres nageurs français lors des Championnats de France.

En juillet 2009 se déroulent les Championnats d'Europe juniors à Prague où Yannick Agnel obtient ses trois premiers titres dans un grand championnat international. Malgré une première posture plus stricte, la Ligue européenne de natation autorise l'usage des combinaisons durant la compétition.

C'est pourquoi, afin de placer toutes les chances de son côté, le nageur enfile pour la première fois en compétition un pantalon composé de plaques de polyuréthane. Titré sur 400 m nage libre en 3 min 48 s 17, deuxième chrono français de l'histoire derrière Nicolas Rostoucher, il remporte par la suite le 200 m en 1 min 47 s 02 devant le Russe Danila Izotov déjà sacré champion d'Europe seniors en petit bassin en 2008.

La fin de l'année 2009, débute par les Championnats de France organisés à Chartres. En l'absence d'Amaury Leveaux ou d'Alain Bernard sur 200 m nage libre, Yannick Agnel ne rencontre aucune difficulté à remporter son premier titre de champion de France élite.

Il double la mise sur 400 m nage libre en dominant Sébastien Rouault d'une seconde et demie. Grâce à ses deux succès, il peut honorer une première sélection en équipe nationale à l'occasion des Championnats d'Europe 2009, disputés quelques jours après à Istanbul en Turquie. Nageant avec un simple bermuda, il ne peut rivaliser avec les meilleurs et est éliminé dès les séries éliminatoires des 200 et 400 m nage libre.

L'année 2010 est marquée par un retour dans le temps puisque l'usage des combinaisons est interdit dès le 1er janvier. Pour les hommes, seul le traditionnel maillot de bain est désormais autorisé.

Aux Championnats d'Europe 2010 séniors se tenant à Budapest, il remporte la médaille d'or du 400 m nage libre en devançant l'Allemand Biedermann. À l'issue d'une course disputée, il améliore son propre record de France en 3 min 46 s 17 et devient le troisième champion d'Europe français de l'épreuve après Jean Taris, sacré en 1934, et Alex Jany, titré en 1947 et 1950.

Le même jour, il décroche la médaille d'argent au sein du relais 4 × 100 m nage libre français pourtant favori de l'épreuve mais marqué par la défaillance du dernier relayeur Alain Bernard.

Aligné par ailleurs au sein du relais 4 × 200 m nage libre avec ses compatriotes Clément Lefert, Antton Haramboure et Jérémy Stravius, il peut se mesurer une seconde fois à Paul Biedermann puisqu'ils lancent tous deux leur équipe.

Devant Biedermann jusqu'au dernier virage, il se fait dépasser par ce dernier en fin de parcours mais améliore son propre record national en 1 min 45 s 83. Grâce au très rapide dernier relais de Jérémy Stravius qui permet à l'équipe de remonter de la quatrième à la troisième place, il décroche une troisième médaille, en bronze.


View the full website biography of Yannick Agnel.
Browsebiography computer mode