BrowseBiography
 Biography by letter : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9
Search in :
Simone de Beauvoir  picture, image, poster
Simone De Beauvoir

Date of birth : 1908-01-09
Date of death : 1986-04-14
Birthplace : Paris, France
Nationality : Française
Category : Famous Figures
Last modified : 2010-05-18

Simone de Beauvoir (de son vrai nom Simone-Lucie-Ernestine-Marie Bertrand de Beauvoir), née le 9 janvier 1908 à Paris et morte le 14 avril 1986 à Paris, est une philosophe, romancière et essayiste française.

Elle a partagé la vie et les idées du philosophe Jean-Paul Sartre et s'est attachée au combat pour la condition des femmes.

Simone de Beauvoir reçoit une éducation bourgeoise, conformiste et religieuse. Elle est issue d'un milieu aisé (son père est avocat). Elle est l'aînée d'une famille de deux enfants.

Sa mère est une catholique dévote qui élève ses deux filles dans un cadre strict et traditionnel. À 14 ans, Simone de Beauvoir devient athée et décide de consacrer sa vie aux études et à l'écriture. Elle étudie la philosophie à la Sorbonne à Paris où elle rencontre Jean-Paul Sartre avec qui elle partagera sa vie.

En 1929, elle obtient l'agrégation de philosophie. Professeur à Marseille, Rouen, puis Paris, elle quitte l'enseignement en 1943, ne trouvant pas dans ce métier les conditions à « une émancipation totale ». C'est à cette époque qu'elle commence la carrière littéraire à laquelle elle aspirait.

Ardente avocate de l'existentialisme incarné par son compagnon Jean-Paul Sartre, elle soulève des questionnements afin de trouver un sens à la vie dans l'absurdité d'un monde dans lequel nous n'avons pas choisi de naître.

En 1949, elle obtient la consécration en publiant Le Deuxième Sexe. Le livre se vend à plus de 22 000 exemplaires dès la première semaine

En 1954, elle obtient le prix Goncourt pour Les Mandarins et devient l'un des auteurs les plus lus dans le monde.

À partir de 1947, les voyages se succèdent aux États-Unis, où elle séjourne en 1950, en Afrique et en Europe. Elle obtient le Prix Goncourt en 1954 pour Les Mandarins. Elle continue à voyager, en Chine (1955), à Cuba et au Brésil (1960), en Union soviétique (1962) tout en poursuivant la rédaction de ses mémoires et son action pour la libération de la femme.

En 1964, elle publie Une mort très douce qui retrace la mort de sa mère. D'après Sartre, c'est son meilleur écrit. Le thème de l'acharnement thérapeutique et de l'euthanasie y sont évoqués à travers des lignes poignantes d'émotion.

En 1971, elle assure la direction d'une revue d'extrême gauche, Les Temps Modernes, qu'elle a fondée avec Sartre. Jusqu'à sa mort, elle collabore à cette revue.

Après la mort de Sartre en 1980, elle publie La Cérémonie des adieux où elle décrit les dix dernières années de son compagnon avec des détails médicaux et intimes si crus qu'elle choque bon nombre des disciples du philosophe. Ce texte est suivi des Entretiens avec Jean-Paul Sartre qu'elle enregistra à Rome, en août et septembre 1974, et dans lesquels Sartre revient sur sa vie et précise certains points de son œuvre.

Philosophe, essayiste, romancière et dramaturge, elle domine la littérature féminine de son temps. Ses ouvrages autobiographiques font revivre toute une génération, celle de Saint-Germain-des-Prés. Indignée de voir la femme traitée comme un objet érotique, elle n'a cessé de mener une lutte passionnée pour sa libération. Le Second Sexe est devenu la bible du mouvement féministe mondial.

À partir de 1980, après la mort de son mari, sa santé physique et mentale se détériore à cause de sa dépendance à l'égard de l'alcool et des amphétamines. Elle meurt à l'âge de 78 ans. Elle est enterrée dans la même tombe que Jean-Paul Sartre.
Œ
Uvres

1943 : L'Invitée, roman
1944 : Pyrrhus et Cinéas, essai
1945 : Le Sang des autres, roman
1945 : Les Bouches inutiles, pièce de théâtre
1946 : Tous les hommes sont mortels, roman
1947 : Pour une morale de l'ambiguïté, essai
1948 : L'Amérique au jour le jour, récit
1949 : Le Deuxième Sexe, essai philosophique
1954 : Les Mandarins, roman
1955 : Privilèges, essai
1957 : La Longue Marche, essai
1958 : Mémoires d'une jeune fille rangée, récit autobiographique
1960 : La Force de l'âge, récit autobiographique
1963 : La Force des choses, récit
1964 : Une mort très douce, récit autobiographique
1966 : Les Belles Images, roman
1967 : La Femme rompue, nouvelles
1970 : La Vieillesse, essai
1972 : Tout compte fait, récit autobiographiqu1979 : Quand prime le spirituel, roman
1981 : La Cérémonie des adieux suivi de Entretiens avec Jean-Paul Sartre : août - septembre 1974, récit autobiographique



View the full website biography of Simone De Beauvoir .
Browsebiography computer mode