BrowseBiography
 Biography by letter : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9
Search in :
Sabine Azéma picture, image, poster
Sabine Azéma

Date of birth : 1949-09-20
Date of death : -
Birthplace : Paris, france
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2010-11-05

Sabine Florence Azéma, née le 20 septembre 1949 à Paris, est une actrice et une réalisatrice française de cinéma.
Sa jeunesse est illuminée par la complicité de ses deux soeurs et d'un grand-père aimant, qui les promènent au travers des villages pour soigner les bobos des bêtes.

Sabine Azéma gardera encore le souvenir de dimanches d'éveil artistique en compagnie de son paternel. La jeune femme ne tarde pas à s'initier au théâtre, tout en poursuivant assidûment ses études.

Attachant un sérieux particulier à la maîtrise du jeu, l'adolescente intègre le Conservatoire en 1969, après un détour du côté du cours de Jean Périmony. C'est ainsi une Sabine Azéma bien trempée et sûre de ses capacités qui apparaît dans « La valse des toréadors », cinq ans plus tard.

La carrière de l'actrice est pleinement démarrée et le cinéma l'attend les bras ouverts dès 1976.

C'est à Georges Lautner que l'actrice, alors épouse de Michel Lengliney, doit ses premiers pas sur grand écran. « On aura tout vu » l'affiche aux côtés de Pierre Richard . L'actrice a le talent de s'entourer des meilleurs et de s'enrichir de leur présence. Si bien qu'elle crève carrément l'écran lorsqu'Alain Resnais la convie parmi ses acteurs en 1983.

L'assurance des aînés tels que Fanny Ardant et Pierre Arditi ne portent pas ombrage à la fougue de Sabine Azéma, qui affiche de plus bel le de quel bois elle se chauffe. Débordant d'une énergie irradiante, elle ne laisse personne insensible, dans le rôle de l'institutrice de « La vie est un roman ».

Les ovations ne tardent donc pas à pleuvoir sur ce bout de femme à l'inimitable talent. : César de la meilleure actrice lui vient de droit en 1985, pour sa prestation inoubliable dans « Un dimanche à la campagne », sorti un an plus tôt.

Tout au long d'une carrière de plus de trente ans, qui n'est pas près de finir, Sabine Azéma a prouvé une chose. Que l'envie de jouer est chez elle plus forte que tout et que quand elle s'y met, c'est toujours du fond du coeur.

Voilà sans doute pourquoi, l'actrice arrive à camper parfaitement des personnages aux antipodes. A mourir de rire dans « Tanguy » en 2001 ou « Le bonheur est dans le pré » bien des années auparavant. Plutôt sombre dans la distribution du film de François Dupeyron « La chambre des officiers ».

Sabine Azéma passe des uns aux autres dans une dextérité époustouflante. Capacité magnifiée à l'extrême par les cinq personnages qu'elle campe tour à tour dans « Smoking/No smoking » en 1993.

Sur les planches ou au cinéma, la compagne d'Alain Resnais affiche un goût marqué pour les jeux qui marquent l'esprit. Et pour couronner une carrière parsemée de réussites, elle passe derrière la caméra en commençant en 1992 par un clin d'oeil à son grand ami Robert Doisneau.


View the full website biography of Sabine Azéma.
Browsebiography computer mode