BrowseBiography
 Biography by letter : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9
Search in :
Ségara Hélène  picture, image, poster
Ségara Hélène

Date of birth : 1971-02-26
Date of death : -
Birthplace : Six-Fours-les-Plages , France
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2010-05-22

Hélène Ségara (née Hélène Rizzo, le 26 février 1971 à Six-Fours-les-Plages, dans le Var) est une chanteuse révélée par son interprétation d'Esmeralda dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris.

Née d’un père d’origine italienne et d’une mère d’origine arménienne, la jeune Hélène et sa soeur Magali sont élevées à Six-Fours-Les-Plages, dans le sud-est de la France, jusqu’au divorce de leurs parents, en 1979. Les deux soeurs s’installent alors chez leur mère.
Enfant, Hélène a déjà la passion du chant, passion que soutiennent fort heureusement ses grands-parents. Grâce à ce tendre grand-père, Hélène développe son talent. A onze ans, elle gagne son premier concours de chant. Sa voix impressionne déjà les membres du jury et tout le monde s’accorde pour prédire à la jeune fille un avenir artistique brillant.
Hélène porte cette certitude en elle. A quatorze ans, elle quitte sa mère, très réfractaire à la carrière de chanteuse qu’envisage sa fille, pour rejoindre son père. Ce dernier encourage au contraire sa fille: Hélène abandonne les études et se lance pleinement dans le métier.
Découverte par le frère producteur de Dalida, Orlando, Hélène Segara fut avant tout la belle Esmeralda de la très célèbre comédie musicale Notre Dame de Paris, qui révéla également Garou et Bruno Pelletier.
Jeune varoise à la voix superbe et cristalline, Hélène vole depuis quelques années déjà de ses propres ailes, et est parvenue, avec beaucoup de talent et de travail, à s’imposer comme une chanteuse à part entière.
Elle écume, durant des années, tous les cabarets et les boîtes de la région. A son répertoire, des centaines de tubes empruntés à la chanson internationale: de Cabrel à Whitney Houston, la belle varoise intègre à son tour de chant de magnifiques chansons qui mettent en valeur son timbre si cristallin. L’expérience et les années aboutiront à la sortie d’un premier 45 tours en 1993: Loin. Mais le succès n’est pas au rendez-vous.
Avant que ne sorte son premier album, Coeur de verre, un nouveau titre va envahir les ondes et les télévisions: Vivo per lei, chanté en duo avec le ténor Andrea Bocelli est un titre d’une grande charge émotive, dans lequel les voix des deux artistes s’entremêlent avec une grande sensualité.
Coeur de verre n’a pas autant de succès que les deux singles qui l’ont précédé. Cependant, Hélène a mis un pied dans le monde de la chanson et elle y semble à l’aise, tant le soutien d’Orlando lui est précieux et solide.
De plus, une expérience inédite va bouleverser la carrière naissante de la chanteuse. Elle décroche le rôle d’Esmeralda, à la place de la chanteuse israélienne Noa, dans le spectacle de Luc Plamondon et de Richard Cocciante: Notre Dame de Paris.
Cette comédie musicale est l’une des plus grosses ventes des années 1997-1998. Elle mettra en lumière de nombreux artistes, inconnus ou méconnus: Garou, Julie Zenatti, Patrick Fiori, Daniel Lavoie, Bruno Pelletier, …
Pour Hélène, le tremplin est extraordinaire. Forte de cette expérience de scène, elle s’enrichit de nouveaux contacts professionnels et profite d’une notoriété inédite. Plus rien ne semble l’arrêter dans l’accomplissement de son rêve.
Sauf peut-être le drame qui a failli la toucher un soir de Notre Dame… Alors que la comédie musicale est à son apogée, Hélène perd subitement sa voix, victime d’un kyste hémorragique aux cordes vocales. Après une intervention chirurgicale et une longue rééducation, elle parvient à retrouver l’usage de sa voix hors du commun.
Au nom d’une femme, son deuxième album, sort en janvier 2000 et confirme le talent d’interprète d’Hélène et l’amour que lui porte son public. De nombreux prix couronnent cet album (Victoires de la Musique, NRJ Music Awards, …) dont les singles se vendent par centaines de milliers. Elle, tu l’aimes, Tu vas me quitter ou encore Parlez-moi de vous sont des grands succès.
Fin 2001, Hélène s’offre le luxe, pour son nouvel album, de sortir un Live à l’Olympia.
Altruiste lorsqu’on la retrouve sur la scène des Enfoirés avec les Goldman, Lama, Lavoine, et autre Le Forestier, intime et discrète quand elle parle de son fils et d’amour, émouvante et séductrice quand elle chante, Hélène Segara s’impose, à trente ans, comme l’une des valeurs sûres de la chanson française de ce début de XXIe siècle.

En mars 2003 sort son troisième album, Humaine, avec notamment On n'oublie jamais rien, on vit avec (en duo avec Laura Pausini) et L'amour est un soleil, composé par Romano Musumarra. 700 000 exemplaires de cet album sont vendus.
Elle repart en tournée fin 2003, mais doit interrompre ses représentations en raison d'une grossesse difficile. En août de la même année, Hélène Ségara épouse à Ajaccio Mathieu Lecat (fils du journaliste Didier Lecat), avec qui elle a eu deux autres enfants : Matteo (mai 2003) et Maïa (octobre 2004).

Son quatrième album studio, Quand l'éternité..., sort en 2006, porté par les singles Méfie-toi de moi et Rien n'est comme avant.

Tout en poursuivant sa tournée en France et à l'étranger, elle travaille également en 2009 à l'écriture d'un nouvel album qui devrait sortir en 2010.


View the full website biography of Ségara Hélène .
Browsebiography computer mode