BrowseBiography
 Biography by letter : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9
Search in :
Pierre Moscovici picture, image, poster
Pierre Moscovici

Date of birth : 1957-09-16
Date of death : -
Birthplace : Paris, France
Nationality : Française
Category : Politics
Last modified : 2010-08-09

Pierre Moscovici, né le 16 septembre 1957 à Paris, est un homme politique français, membre du Parti socialiste, réélu député du Doubs le 17 juin 2007.

Pierre Moscovici est le fils du psychologue social Serge Moscovici et de la psychanalyste Marie Bromberg-Moscovici.

Après des études au lycée Condorcet, il est titulaire d’un DEA de sciences économiques, d’un DEA de philosophie, ancien élève de l'Institut d'études politiques de Paris ( Sciences Po) et de l’ÉNA ( promotion Louise Michel (1982-1984)) où Dominique Strauss-Kahn fut son professeur . Il était d'ailleurs président de l’association À gauche, en Europe fondée par ce dernier et Michel Rocard.

Il quitte la LCR d’ Alain Krivine en 1984 pour le PS. En 1986, il est secrétaire du « groupe des experts » constitué par Claude Allègre. Il devient en 1988 chargé de mission au cabinet de Lionel Jospin à l’Éducation nationale, Claude Allègre étant conseiller spécial du même cabinet.

En 1990, il entre au Commissariat général du Plan et devient bientôt chargé de mission auprès du commissaire, Jean-Baptiste de Foucauld (président du club « Échanges et Projets »).

En 1991, il publie avec François Hollande (secrétaire général des clubs « Témoins ») L’Heure des choix, un réquisitoire contre la politique économique de Pierre Bérégovoy. Il devient le plus jeune secrétaire national du PS en 1990. En 1992, il devient trésorier du PS.

Pierre Moscovici devient député européen lors des élections européennes du 12 juin 1994, poste duquel il démissionne le 5 juin 1997 pour devenir député à l'Assemblée nationale .

En octobre 1995, Lionel Jospin en fait son secrétaire national du PS, chargé des études et du projet . Il est alors un fidèle de Lionel Jospin.

Pierre Moscovici est élu député du Doubs aux élections législatives de 1997, pour lesquelles il a été un des auteurs du programme socialiste. Cependant, il devient immédiatement ministre délégué aux affaires européennes dans le gouvernement de Lionel Jospin, y restant en poste cinq ans, et n'exerce donc pas la fonction de député.

Durant cette période, il doit notamment préparer la présidence française de l’Union européenne en période de cohabitation, alors que les affaires étrangères sont un domaine de compétence partagé avec le président de la République Jacques Chirac.

C'est au cours de cette présidence (premier semestre 2001) qu'est négocié le traité de Nice. Il sera ensuite l'un des négociateurs français du traité constitutionnel européen.

Il est battu aux élections législatives françaises de 2002, un an après avoir subi un rude échec aux élections municipales à Montbéliard. Lors des élections européennes du 13 juin 2004, il redevient député européen, poste duquel il démissionne le 25 juin 2007 pour devenir député à l'Assemblée nationale. Il devient un des vice-présidents du Parlement européen.

Au cours de la campagne interne pour la désignation du candidat socialiste fin 2006, pour l' élection présidentielle du printemps 2007, il soutient activement Dominique Strauss-Kahn.

Après l'élection de Nicolas Sarkozy en 2007, il retrouve son siège de député. Il devient alors président de la commission d' enquête parlementaire sur la libération des infirmières bulgares prisonnières en Libye. Il demande notamment à Cécilia Sarkozy de venir s'expliquer de son rôle dans cette affaire.

Il est élu président de la communauté d'agglomération du Pays de Montbéliard en 2008 après les élections municipales.

En 2008, il présente sa candidature au 1er Secrétariat du PS – dont l'élection est prévue mi -novembre 2008 au Congrès de Reims – dans son « Appel du 18 mai » avec l' objectif d'animer un travail collectif pour rénover le parti, et préparer le programme qui pourra servir de tronc commun à toute la gauche et présenter l' Alternative crédible pour 2012.

Si élu, il s'est engagé à s'exclure de la course présidentielle de 2012. Des primaires élargies pour élire le/la Présidentiable seraient organisées en 2011. Il est le premier signataire de la contribution "Besoin de gauche", qui rassemble Socialisme et Démocratie et Rénover maintenant d' Arnaud Montebourg.

En octobre 2009, il publie un nouvel ouvrage, "Mission impossible? Comment la gauche peut battre Nicolas Sarkozy en 2012", dans lequel il présente quelques axes programmatiques, en particulier pour rénover la République, créer une croissance économique écologiquement responsable ou encore modifier la fiscalité dans un esprit de justice et d'égalité.


View the full website biography of Pierre Moscovici.
Browsebiography computer mode