BrowseBiography
 Biography by letter : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9
Search in :
Nadia Comăneci (fr.) picture, image, poster
Nadia Comăneci (fr.)

Date of birth : 1961-11-12
Date of death : -
Birthplace : Onești, Roumanie
Nationality : Roumaine-Américaine
Category : Sports
Last modified : 2010-06-19

Nadia Elena Comăneci est une gymnaste roumaine, née le 12 novembre 1961 à Onesti. Elle possède aujourd'hui la double nationalité roumano-américaine.

Au cours de sa carrière sportive, elle a notamment remporté cinq médailles d'or aux Jeux olympiques où elle est la première gymnaste à avoir obtenu la note parfaite de 10. Elle est une des gymnastes les plus renommées au monde et elle a, avec Olga Korbut, donné une autre dimension populaire et médiatique à ce sport

Nadia Comăneci
est née à Onesti, en Roumanie. Ses parents sont Gheorghe et Stefania-Alexandrina Comăneci. Son prénom, choisi par sa mère enceinte, lui a été donné d'après un film russe dont l'héroïne se prénomme Nadya (version plus courte de Nadyezhda qui se traduit par espoir). Nadia a un frère qui s'appelle Adrian.

Nadia Comaneci débute en gymnastique à l'école maternelle avec une équipe locale appelée Flame dont les entraîneurs sont Duncan et Munteanu. À l'âge de six ans, elle est remarquée par l'entraîneur de gymnastique roumain Bela Karolyi qui la recrute à son école expérimentale de gymnastique.
Comaneci est alors entraînée par Béla Karolyi et sa femme à partir de 7 ans, en 1969. Elle est l'une des premières élèves de cette école de gymnastique basée à Onesti, dirigée donc par les Karolyis, ces derniers quittant plus tard le pays pour rejoindre les États-Unis et entraîner plusieurs champions américains. Au contraire de plusieurs élèves de l'école, habitant hors de la ville, Comaneci est capable de faire des trajets entre l'école et sa maison.

En 1971, elle participe à sa première compétition internationale, dans un tournoi où s'affrontent la Roumanie et la Yougoslavie ; elle y remporte tous les titres et contribue à la victoire de son équipe.

Les quatre années suivantes, elle poursuit ses performances, remportant plusieurs championnats nationaux ainsi que des tournois internationaux en Hongrie, en Pologne et en Italie, sur le modèle d'un duel comme celui contre la Yougoslavie. Également, en 1973, à onze ans, elle s'impose dans l'une des compétitions phares de gym pour les juniors : le Junior Friendship Tournament.

À l'âge de 13 ans, Nadia Comaneci passe senior et remporte son premier titre majeur avec un succès lors des championnats d'Europe de gymnastique 1975 disputés à Skien, en Norvège, où elle s'impose au général et sur tous les agrès à une exception, le sol, pour lequel elle termine seconde.

En mars 1976, Nadia Comaneci prend part à la première édition de l'American Cup au Madison Square Garden à New York. Elle y reçoit la note maximale de 10 à son enchaînement au saut de cheval et gagne le concours au général. Cette année-là, elle reçoit à d'autres occasions cette note maximale, comme à la Chunichi Cup au Japon où elle obtient deux notes maximales 10 au saut de cheval et aux barres asymétriques.
Ses performances de l'année 1975 obtiennent une reconnaissance internationale comme le montre son titre de Meilleure athlète de l'année 1975 par l'United Press International.

À 14 ans, Nadia Comaneci devient l'une des stars des Jeux olympiques d'été de 1976 à Montréal, au Canada. Elle parvient en effet, grâce à son enchaînement aux barres asymétriques, à obtenir la note maximale de 10, devenant ainsi la première gymnaste à réaliser cette performance aux Jeux olympiques.
Comaneci devient la première gymnaste de Roumanie à remporter le titre au classement général aux JO.

Elle reçoit cette année-là diverses récompenses : Meilleure athlète de l'année pour
l'Associated Press et United Press International, et, de retour en Roumanie, le titre de Héros du travail socialiste, devenant la plus jeune Roumaine à posséder cette reconnaissance durant le règne de Nicolae Ceausescu.

En 1979, elle remporte son troisième titre consécutif au concours général aux championnats d'Europe, devenant la première gymnaste à réaliser cette performance, hommes et femmes confondus.

En 1980, Comaneci participe à ses deuxièmes Jeux olympiques qui se déroulent à Moscou. Elle prend la médaille d'argent au concours général derrière Yelena Davydova, cependant elle conserve son titre olympique à la poutre et partage la médaille d'or avec Nellie Kim aux exercices au sol.
En 1981, Comaneci décide de prendre sa retraite sportive. La cérémonie officielle de sa retraite se déroule à Bucarest en 1984, et elle devient membre du Comité international olympique.
À partir de 1981, Comaneci prend part à des exhibitions de gymnastique aux Etats-Unis.

Entre 1984 et 1989, Comaneci travaille à la fédération roumaine de gymnastique et elle entraîne les gymnastes juniors. En novembre 1989, quelques semaines avant la révolution, elle fuit le pays avec d'autres Roumaines. Elle passe la frontière hongroise à pied clandestinement, arrive en Autriche puis rejoint les États-Unis.
Ensuite, elle s'installe à Montréal, mais Bart Conner (gymnaste américain médaillé olympique), qu'elle avait rencontré au cours des Jeux de 1976, l'invite à s'installer avec lui dans l'Oklahoma.

Ils se fiancent en 1994 et se marient lors de son premier voyage en Roumanie depuis son exil le 27 avril 1996 à Bucarest où la réception a lieu dans l'actuel palais présidentiel.

Le 29 juin 2001, Comaneci obtient la double nationalité après avoir été naturalisée américaine.
En 1999, elle devient la première athlète invitée à s'exprimer aux Nations unies. Elle a mis en place une clinique à Bucarest pour aider les enfants à se faire soigner gratuitement. La Roumanie en 2003 lui a attribué le rôle de consul général honoraire aux États-Unis chargé des relations bilatérales tout en restant en Oklahoma.

Dans le monde de la gymnastique, elle occupe le titre de président honoraire de la fédération roumaine de gymnastique, président honoraire du comité olympique roumain, ambassadrice des sports de Roumanie et membre de la fédération internationale de gymnastique. Elle est également invitée en tant que consultante sportive à la télévision.
À 45 ans le 3 juin 2006, elle donne naissance à son unique enfant Dylan-Paul par césarienne, fruit de son union avec Conner.


View the full website biography of Nadia Comăneci (fr.).
Browsebiography computer mode