BrowseBiography
 Biography by letter : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9
Search in :
Jacques Santini picture, image, poster
Jacques Santini

Date of birth : 1952-04-25
Date of death : -
Birthplace : Delle, Belfort, France
Nationality : Française
Category : Sports
Last modified : 2010-06-14

Jacques Santini est un entraîneur de football et ancien joueur français de football, né le 25 avril 1952 à Delle (Territoire de Belfort). Il fut sélectionneur des « Bleus », l'équipe de France A, du 21 août 2002 au 25 juin 2004.

Joueur professionnel, Jacques Santini a effectué quasiment toute sa carrière à l'AS Saint-Étienne dont il a porté les couleurs entre 1969 et 1981. Santini a ainsi connu les grandes heures des Verts avec lesquels il a remporté quatre championnats de France, deux Coupes de France et participé à la finale de la Coupe d'Europe des Champions en 1976.

Il restera l'auteur du fameux coup de tête sur les "poteaux carrés" (en fait la barre transversale) du stade d'Hampden Park à Glasgow. Il a terminé sa carrière professionnelle au Montpellier La Paillade.

Après avoir entamé une reconversion comme entraîneur-joueur avec le club amateur du CA Lisieux en division 3 de 1983 à 1985, il a entraîné ensuite en première division : le Toulouse FC, le Lille OSC, l'AS Saint-Étienne et le FC Sochaux qu'il rejoint en cours de saison en décembre 1994.

Après une saison sans club, il est nommé directeur technique de l'Olympique lyonnais à partir de 1997, club dont il devient l'entraîneur de 2000 à 2002. C'est avec l'Olympique lyonnais qu'il entame son palmarès d'entraîneur : une Coupe de la Ligue en 2001 et le titre de champion de France en 2002.
En juin 2002, son contrat d'entraîneur s'achève sans qu'il n'en ait demandé le renouvellement, et il reprend son poste de directeur technique du club lyonnais, ayant pris part à la désignation de son successeur sur le banc, Paul Le Guen.

Mais à peine quelques semaines plus tard, après l'échec des Bleus lors de la Coupe du monde de football 2002 en Asie, il est appelé en août 2002 comme sélectionneur de l'équipe de France de football.

Il parvient à emporter la Coupe des Confédérations en 2003 et qualifie facilement dans un groupe éliminatoire extrêmement faible (Chypre, Malte, Israël et Slovénie) les Bleus pour la phase finale de l'Euro 2004 au Portugal.
Fort de ce bilan, il souhaite obtenir une prolongation de son contrat au-delà de l'Euro tandis que la fédération souhaite attendre les résultats de l'équipe de France au Portugal avant de renouveler sa confiance à son sélectionneur.
Santini prend alors son monde de vitesse en annonçant quelques jours avant le début de l'Euro sa signature dans le club anglais de Tottenham Hotspur pour la saison 2004-2005. À l'Euro, les Bleus de Santini ne brilleront guère. Après un premier tour laborieux, ils se font éliminer en quart de finale par la Grèce.

Comme annoncé, il rejoint alors aussitôt Tottenham. Mais l'aventure anglaise sera brève. Il démissionne de son poste après seulement cinq mois et 13 matches à la tête de l'équipe suite à des problèmes internes au club liés à l'organigramme des Spurs.

Le 8 juin 2005 il remplace Guy Roux au poste d'entraîneur de l'AJ Auxerre. Après une saison acceptable, il annonce son départ dès le 17 mai 2006.

Jacques Santini est souvent décrit par les journalistes sportifs comme un « mystère ». En effet, plus encore que ses prédécesseurs Aimé Jacquet et Roger Lemerre, Jacques Santini est rétif à parler aux journalistes et parvient à éluder les questions. Les Guignols de l'info ont caricaturé ce trait en en faisant une personne franche mais qui parle très lentement.

En mai 2008, il fût approché par la fédération tunisienne de football pour occuper le poste de sélectionneur de l'équipe de Tunisie de football, mais au dernier moment il refuse l'offre de contrat pour son désaccord avec la date d'entrée en vigueur du contrat (le 1er juillet 2008) et sur la nationalité de son adjoint qu'il voulait français mais que la FTF veut tunisien malgré le fait qu'il ait accepté initialement que son adjoint soit tunisien.

En janvier 2010, il est nommé à un rôle de conseiller bénévole à la politique sportive de l'AS Saint-Etienne .

Président de la commission sportive de l'ASSE, il démissionne à l'issue de la saison. Le 1er juin 2010, il rejoint la direction technique du Racing Club de Lens, remplaçant Dominique Cuperly. Il est chargé d'assister Jean-Guy Wallemme et de lui « apporter son expérience », mais aussi de la « protection et de l'accompagnement » pour la suite de sa carrière.


View the full website biography of Jacques Santini.
Browsebiography computer mode