BrowseBiography
 Biography by letter : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9
Search in :
Fadela Amara picture, image, poster
Fadela Amara

Date of birth : 1964-04-25
Date of death : -
Birthplace : Clermont-Ferrand ,France
Nationality : Française
Category : Politics
Last modified : 2011-10-18

Fadela Amara, née Fatiha Amara le 25 avril 1964 à Clermont-Ferrand ,France ,est une femme politique française.
Son père, un Kabyle algérien qui travaillait dans le bâtiment, s'est installé en France en 1955. Très tôt, elle s'est lancée dans le militantisme en participant à la marche des beurs en 1983, puis en adhérant à SOS Racisme en 1986. En 2003, après la mort de Sohane, une jeune fille brûlée vive dans un quartier, elle a fondé l'association "Ni putes, ni soumises".

Fadela Amara a été contactée une première fois pour faire partie du premier gouvernement Fillon.
Fadela Amara est secrétaire d'Etat, sous la tutelle de la ministre du logement et de la ville, Christine Boutin. Elles le reconnaissent elles-mêmes, leur duo est improbable. Christine Boutin représente la droite catholique, l'opposante au PACS, celle qui considère l'avortement comme un acte inhumain.

Fadela Amara est une féministe qui a défendu, avec son association "Ni putes, ni soumises", le droit des femmes à disposer de leur corps, la lutte contre l'oppression dont sont victimes les femmes, notamment dans les banlieues. Christine Boutin et Fadela Amara s'étaient déjà rencontrées sur des plateaux de télévision pour s'affronter. Elles vont devoir travailler ensemble pour tenter de sortir la banlieue du ghetto dans lequel elle est en train de s'enfermer.

Mi-janvier, à Vaulx-en-Velin, la secrétaire d'Etat a présenté les contours du plan baptisé "Espoir Banlieues". Elle a promis de créer 45 000 emplois en trois ans et de réduire de 40% le chômage des jeunes en banlieue. Il existe plus de 750 zones urbaines sensibles bénéficiant d'un dispositif particulier. Fadela Amara veut mettre un terme à ce saupoudrage inefficace et veut concentrer l'effort financier sur 100 à 200 quartiers.

Le 15 janvier 2009, à la suite du miniremaniement, son secrétariat d'État est placé sous la tutelle du ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville, Brice Hortefeux. Ainsi, elle n'est plus sous la tutelle de Christine Boutin, ancienne ministre du Logement.

Du 23 juin 2009 au 22 mars 2010, le ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville est dirigé par Xavier Darcos. Éric Woerth a pris sa succession : Fadela Amara et ce dernier ne sont pas reconduit dans le troisième gouvernement François Fillon (novembre 2010).


View the full website biography of Fadela Amara.
Browsebiography computer mode