BrowseBiography
 Biography by letter : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9
Search in :
Eugénie de Montijo  picture, image, poster
Eugénie De Montijo

Date of birth : 1826-05-05
Date of death : 1920-07-11
Birthplace : Grenade, Espagne
Nationality : Française
Category : Historian personalities
Last modified : 2011-02-03


Eugénie de Montijo , de son vrai nom, Eugenia Maria Ignacia Augustina Palafox de Guzmán Portocarrero y Kirkpatrick de Closeburn, 9e comtesse de Teba ou Eugénia de Montijo fut impératrice des Français (1853-1870), épouse de Napoléon III .

La future et dernière impératrice des Français est née à Grenade en Espagne, fille de Cipriano Palafox de Guzmán y Portocarrero, comte de Teba, plus tard comte de Montijo, et de sa femme mi-écossaise, mi-espagnole Maria Manuela Kirkpatrick, une des filles de l'Écossais William Kirkpatrick of Closeburn, qui fut consul des États-Unis à Malaga.

Sa sœur, Maria Francisca de Sales, aussi connue sous le nom de Paca (Françoise), hérita du titre Montijo ainsi que d'autres titres familiaux. Épouse du duc d'Albe, elle mourut en 1860.

La comtesse de Teba, Eugénie, mondainement connue avant son mariage, fut éduquée à Paris au célèbre couvent de la Sacré Coeur, où elle reçut un enseignement catholique indélébile.

Lorsque Louis Napoléon devint président de la Deuxième République elle apparut avec sa mère aux bals donnés par le prince-président au palais de l'Élysée, et c'est là qu'elle rencontra le futur empereur Napoléon III, qui l'épousa le 30 janvier 1853, peu de temps après avoir été repoussé dans ses tentatives de se faire accorder la princesse Adelaide von Hohenlohe-Langenburg, nièce adolescente de la reine Victoria.

D'une beauté éclatante selon les canons de l'époque, elle avait acquis une grande liberté d'allure, était passionnée et séductrice voire provocante, avec retenue.

Napoléon III, lui-même, âgé de quarante-cinq ans, aux antécédents plutôt troubles, et qui avait acquis la réputation d'être le plus grand coucheur de France ne pouvait prétendre obtenir une jeune vierge au sang bleu d'une grande famille régnante en Europe. Le couple dut s'assagir, le prince impérial Eugène-Louis naquit en 1856. Eugénie eut sans aucun doute une influence importante sur la politique menée par son mari comme sur la vie culturelle de la cour et de la France.

Sur le plan politique, catholique ultramontaine, elle voulut que la France soutint le Pape par les armes (création du corps des zouaves pontificaux), alors que Napoleon III était favorable à la libéralisation des autres États italiens : elle soutint contre les Anglais le projet français d'ouverture du canal de Suez, et elle alla l'inaugurer en personne.

Elle poussa à l'invasion du Mexique, qui se solda par un désastre ; elle prit parti pour l'Autriche, et contre la Prusse, ce qui fit le jeu de Bismarck. Par ailleurs, elle fut nommée régente de l'Empire en juillet 1870 après la capture de son mari par les Prussiens et essaya de gérer de son mieux la débâcle.

Dans la vie culturelle de la cour et de la France, elle participa du style Napoléon III (poirier noirci torsadé et incrustations de nacre ...), soutint Mérimée, Winterhalter, Waldteufel, Offenbach ...

Aprés la chute de l'Empire, et la mort de Napoléon III en Angleterre (1873), elle laissa la direction du parti bonapartiste à Rouher, et se consacra à l'éducation de son fils. Eugéne-Louis fut cadet de l'école militaire de Woolwich, puis versé dans un corps de cavalerie à destination de l'Afrique du Sud. Il fut tué par les Zoulous lors d'une patrouille dans le bush.

Elle mourut à Madrid en 1920.


View the full website biography of Eugénie De Montijo .
Browsebiography computer mode