BrowseBiography
 Biography by letter : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9
Search in :
Cécile Bois picture, image, poster
Cécile Bois

Date of birth : 1971-12-26
Date of death : -
Birthplace : Bordeaux, France
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2010-08-02

Cécile Bois, née le 26 décembre 1971 à Bordeaux, est une actrice française.

Encore au lycée, Cécile s'inscrit dans une compagnie théâtrale (amateur) ; elle décide l'année suivante de passer le concours du Conservatoire de Bordeaux en initiation ; elle l'obtient et prend parallèlement des cours dans une troupe d’amateurs.

A 19 ans, Cécile s’installe à Paris et suit la formation à l’école de la rue Blanche (ENSATT), après avoir réussi le concours d'entrée, lui permettant, enfin, de prendre des cours à temps complet. C’est à cette période qu’elle rencontre un agent, Chafika, qui croit beaucoup en elle et le fait débuter professionnellement dans le métier de comédienne.

Cécile Bois alterne alors théâtre (" Volpone " avec Francis Perrin et Guy Tréjan), cinéma (" Promenades d’été ", " La Place d’un autre " de René Féret ; " Germinal " de Claude Berri ; " Le Montreur de Boxe " de Dominique Ladoge), et télévision (" Le Chasseur de la nuit " de Jacques Renard ; " Navarro " ; " Fils de flic " ; " Les Alsaciens ou les deux Mathilde "…).

C’est alors que son agent lui parle de l’immense casting pour trouver la nouvelle Angélique, dans le spectacle que doit mettre en scène Robert Hossein.

La jeune comédienne auditionne devant Hossein en lui présentant un texte censé être prononcé par Camille Claudel.

Cécile sera Angélique pour 130 représentations au Palais des Sports de Paris. Le succès du spectacle est assez mitigé, et est retiré de l’affiche plus tôt que prévu.

La discrète Cécile Bois est mise sous les feux des médias. La presse présente un peu partout celle qui succède à Michèle Mercier dans le rôle de la Marquise des Anges. Mais l’actrice a d’autres objectifs que de rester Angélique toute sa carrière.

Les choix suivants viennent confirmer un désir d’éclectisme. Ainsi, elle choisit de tourner dans un film africain évoquant l’homosexualité entre deux garçons, " Dakan ", ou dans une comédie loufoque réalisée par Jean-Pierre Jackson " Ca n’empêche pas les sentiments " (avec le duo " comique ", à l'humour décalé, Chevalier et Laspalès).

C’est cependant la télévision qui lui offre alors ses plus beaux rôles, comme dans " La maison d’Alexina " de Medhi Charef, " La femme de l’italien " (comédie très enlevée), ou encore " Résurrection ", dans un rôle secondaire fort et quelque peu ambivalent.

Quelques films de cinéma ponctuent également son parcours professionnel, de films à gros budgets comme " Le Roi danse " de Gérard Corbiau (avec Benoît Magimel), ou de films plus modestes comme " La Grande vie " de Philippe Dajoux (qui interprétait Louis XIV dans le spectacle d’ " Angélique ").

En 2001 et 2002, Cécile Bois, tout en continuant sa carrière cinématographique et télévisuelle, décide de remonter sur les planches. Ce sera pour l’adaptation d’un grand succès d’Agatha Christie, " La Souricière ", qu’elle joue en tournée et à Paris au théâtre des Champs-Élysées.

Cécile, accepte en 2003 d'être la nouvelle héroïne de la série policière à suspens de M6 : "Ariane Ferry". Un rôle différent de ses consœurs télévisuelles habituées à ce genre. La série se verra diffusée pendant le mois d'août 2004.

C'est aussi l'année d'une mini série pour TF1 : "Je serai toujours près de toi", où Cécile campe une jeune femme peu au dessus de tout soupçon. Un succès d'audience pour la grande chaîne.

En 2007, elle est l'héroïne du téléfilm Agathe contre Agathe.


View the full website biography of Cécile Bois.
Browsebiography computer mode