BrowseBiography
 Biography by letter : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9
Search in :
André Dassary  picture, image, poster
André Dassary

Date of birth : 1912-09-10
Date of death : 1987-07-07
Birthplace : Biarritz, France
Nationality : Française
Category : Arts and Entertainment
Last modified : 2011-03-25

André Dassary , de son vrai nom André Deyhérassary, né à Biarritz le 10 septembre 1912 et décédé le 7 juillet 1987 est un chanteur français.

Il suit un stage d'hôtellerie et commence à travailler, à Londres puis à San Sebastian (Donostia), en Espagne.
Ambitionnant toujours une carrière sportive, André Dassary revient en France, s'établit à Bordeaux, puis à Paris où il obtient son diplôme de masseur. André Dassary exercera ce métier au sein de l'équipe de France aux Jeux Olympiques Universitaires de 1937.

À cette époque, André Dassary est inscrit au Conservatoire de la Ville de Bordeaux. André Dassary y obtient un premier prix de chant, d'opérette et d'opéra-comique. André Dassary tente alors sa chance à Paris à l'occasion crochets radiophoniques.

On l'y remarque et André Dassary se voit offrir un rôle dans "Princesse de Cirque" qui se monte alors à la Gaîté-Lyrique. Cependant, André Dassary ne donne pas suite à cette proposition et auditionne pour l'orchestre de Ray Ventura. Engagé, André Dassary restera avec les "Collégiens" jusqu’en 1939.
Durant la guerre, André Dassary chante "Maréchal, Nous Voilà !" à la gloire du Maréchal Pétain. À l'époque le Maréchal Pétain représente un hypothétique espoir pour beaucoup de français et la chanson, soutenue et encouragée par le régime de Vichy du Maréchal Pétain est régulièrement diffusée sur les ondes.
Après la guerre, André Dassary trainera "Maréchal, Nous Voilà !" comme un boulet car certains ne lui pardonneront jamais cet acte "collaborationniste". Néanmoins, après un éxil temporaire en Amérique Latine, André Dassary reviendra en France. Durant l'occupation, donc, André Dassary chante dans sa première opérette, "L'Auberge Qui Chante" (1941) puis, l'année suivante, André Dassary est à l'affiche de "Valses de France" au théatre du Châtelet.
Après avoir chanté dans "L’ingénue de Londres" , André Dassary connaît son plus grand succès avec "Chanson Gitane", créée à la Gaîté-Lyrique en décembre 1946. Trois ans plus tard, toujours au même endroit, André Dassary apparaitra dans "Symphonie Portugaise". Après de nombreux galas, émissions de radio et tournées dans les théâtres d’opérettes André Dassary fait sa rentrée parisienne au Châtelet.
En 1954, André Dassary est ténor dans l'opérette de Francis Lopez "La Toison d’Or" et en 1958 il est à l’affiche de l'opérette "Rose de Noël". Après Paris, André Dassary se produira surtout en province en interprétant ses grands succès. C'est en province que André Dassary créera "Sauté aux Prunes".
André Dassary outre ses activités de ténor d'opérette fera une belle carrière dans le domaine de la chanson populaire. André Dassary apparaitra dans les films "Feux de Joie", "Tourbillon de Paris", "Le Mariage de Ramuntcho", "Paris chante toujours".

André Dassary enregistrera de nombreux disques de chansons et d’opérettes reprenant sur vinyle la plupart de ses créations. André Dassary gravera également sur cire "Frasquita", "Méditerranée", "Le Pays du Sourire", "Violettes Impériales", "La Veuve Joyeuse" et bien d'autres.

Dans les années soixante-dix, André Dassary délaissera progressivement les scènes d’opérette, mais continuera quelques temps à se produire à la radio, à la télévision ou dans des spectacles de province.


View the full website biography of André Dassary .
Browsebiography computer mode